Comment trouver des clients en freelance ?

Comment trouver des clients en freelance ?

Vous êtes freelance ou travailleur indépendant et la perspective de trouver des clients vous angoisse ? Vous ne savez pas ou n’aimez pas prospecter ? Et plus vous repoussez cette tâche, plus vous devenez insomniaque ? Capter de nouveaux clients pour un freelance reste souvent un aspect compliqué de son activité.

Pourtant, vous avez conscience que c’est vital pour votre entreprise, pour votre chiffre d’affaires et pour vous. Pas de panique ! Cet article vous explique comment trouver des clients et vous détaille plusieurs méthodes pour trouver de nouveaux projets et de nouveaux clients.

Au sommaire

Ne pas se lancer sans préparation : les actions à entreprendre au préalable

Ne vous lancez pas à corps perdu dans la recherche de clients potentiels sans avoir mis en place ces actions :

● Vous devez absolument tout connaître de votre persona : son identité, ses problèmes, ses frustrations, ses attentes, ses objectifs, les réseaux sociaux qu’ils fréquentent, etc. Le persona est le portrait-robot de votre client idéal. On parle aussi d’avatar. Vous pourrez alors proposer des offres bien définies qui répondent parfaitement aux besoins de votre client idéal.

Le bouche-à-oreille reste un excellent canal d’acquisition client pour les travailleurs indépendants. N’hésitez pas à expliquer et détailler à votre entourage et au premier cercle de votre réseau votre activité en tant que freelance et vos compétences. Votre réseau personnel pourra ainsi recommander votre expertise et devenir votre premier prescripteur.

● Assurez-vous d’avoir une vitrine sur le net grâce à un site internet que vous entretenez et mettez à jour régulièrement. Contrôlez que tous vos clients potentiels puissent vous trouver en tapant votre nom ou celui de votre entreprise sur les moteurs de recherche. Ensuite, vérifiez que vos prospects trouvent facilement vos coordonnées quand ils naviguent sur votre site. Laissez-leur également la possibilité d’enregistrer leur mail afin que vous puissiez les recontacter suite à une demande de leur part. Vous vous construisez ainsi une base de données avec des prospects que vous pourrez relancer.

● Vous devez être visible aussi sur les réseaux sociaux. Optimisez votre présence sur les réseaux sociaux où sont vos potentiels clients. Par exemple, si vous êtes correcteur-relecteur en freelance, il n’existe peut-être pas de réel intérêt pour vous d’être sur Snapchat. Mais Linkedin se révélera plus efficace.

Prospecter en freelance

Prospecter ses futurs clients

La prospection commerciale reste un point qui effraie beaucoup de freelances et travailleurs indépendants. Cela consiste à démarcher de nouveaux clients. On la considère souvent comme une technique de vente froide et impersonnelle. Quelques bonnes pratiques et un peu d’organisation vous aideront à changer votre vision de la prospection et à trouver des clients plus facilement.

Ciblez les clients auxquels vous allez écrire. Vous pouvez lister toutes les entreprises avec qui vous aimeriez collaborer. Ce sont, par exemple, tous les entrepreneurs qui partagent vos valeurs ou qui exercent dans un secteur qui vous parle.

● Réalisez ensuite un mini audit de votre client potentiel. Par exemple, si vous êtes community manager freelance, analysez la présence de l’entreprise ciblée sur les réseaux sociaux : le volume de publications, le taux d’engagement et d’interaction, les verbatim des commentaires, etc..

Préconisez à votre cible une solution. Vos compétences pourront aider votre potentiel client à résoudre le problème que vous avez réussi à soulever grâce à l’audit. Notez que votre futur client n’a parfois pas encore identifié ce problème ! Il est important de montrer les bénéfices qu’apporteront votre solution.

Rédigez un message personnalisé qui invite à l’échange en utilisant un vocabulaire adéquat et compréhensible pour votre prospect. Celui-ci ne possède sûrement pas votre expertise et donc votre langage. En connaissant parfaitement votre persona, vous adopterez la bonne tonalité.

● Comme pour chaque mission de votre activité, fixez-vous des objectifs hebdomadaires précis, chiffrés et atteignables. Par exemple, « envoyer 6 mails de prospection » et « 3 mails de relance ». Programmez la mission dans votre agenda pour ne pas la repousser sans cesse. Pensez aussi à prévoir le temps nécessaire pour réaliser le diagnostic personnalisé de votre cible.

Trouver des clients via des plateformes

Utiliser les plateformes de mise en relation

Débutant ou déjà installé en tant que freelance, vous devez vous inscrire sur les plateformes pour freelances. Ce sont de véritables canaux d’acquisition client.

Elles mettent en relation des entreprises, qui cherchent à déléguer certaines activités, avec des consultants et freelances compétents, qui eux veulent élargir leur clientèle. Elles offrent donc un large éventail de missions. Certaines sont spécialisées, d’autres plus généralistes, mais chacune possède son propre fonctionnement.

Les plateformes pour freelance présentent deux principaux avantages comme vous faire gagner du temps en recherche client et gagner en visibilité.

MALT

C’est la plateforme la plus connue en France. En 2020, Malt (anciennement Hopwork) revendique 200 000 freelances inscrits et 30 000 entreprises. Ici, vous ne postulez pas aux projets des entreprises, mais c’est l’entreprise qui vous choisit. Le client utilise Malt comme moteur de recherche. La plateforme lui propose des profils en fonction de ses critères.

L’inscription est gratuite. Malt prélève 10 % de vos gains, encaisse l’argent et vous le reverse une fois la mission validée par le client. Vous limitez aussi les risques d’impayés.

Pour optimiser le référencement de votre profil sur Malt et attirer des clients, vous devez impérativement soigner le contenu de votre présentation, votre photo, vos compétences, votre portfolio et ajouter les bons mots clés. N’omettez pas de demander des recommandations à vos clients, même si ce sont des clients ne provenant pas de Malt. Vous indiquez également votre tarif journalier.

Il est aussi conseillé d’utiliser Malt open. Cette option vous permet d’inviter vos clients à passer par Malt pour vous confier des missions. Ainsi vous obtiendrez des avis de clients internes à Malt, ce qui joue en votre faveur pour booster votre visibilité sur la plateforme. Par ailleurs, avec Open Malt, la commission n’est plus que de 2 %.

404works

404works annonce plus de 50 000 travailleurs indépendants inscrits et 10 000 entreprises qui font appel à elle. Sur cette plateforme, le freelance répond aux demandes des clients en lui réalisant un devis. L’inscription est gratuite et la plateforme ne prend aucune commission. Les clients sont principalement des start-up, TPE et PME.

Pour obtenir certains avantages comme gagner en visibilité et recevoir en temps réel les demandes de devis, vous pouvez choisir le profil premium qui coûte 11,99 € par mois.

5euros.com

Cette plateforme se définit comme une plateforme de microservices, le prix d’appel étant fixé à 5 €. Pour autant, rien ne vous empêche, et c’est même conseillé, de proposer des options avec des tarifs plus élevés. Les clients sont des PME, mais aussi des particuliers qui commandent directement une prestation définie.

Ne négligez pas cette plateforme, car elle attire beaucoup de clients-prospects séduits par le prix d’appel à 5 €. La plateforme annonce plus de 440 000 micros services livrés de sa création en 2013 à 2020.

L’inscription des freelances est gratuite. La commission sur 5euros s’élève à 1 € par service vendu, quel que soit le prix facturé, si vous optez pour 5euros plus.

freelance.com

Cette plateforme combine deux formes de contact.

  1. Le client peut vous contacter directement pour vous proposer une mission.
  2. Le client peut aussi émettre un projet à la plateforme qui lui propose deux profils de freelance de son annuaire.

Comme sur toutes les plateformes, n’oubliez pas de rédiger un profil attractif, concis qui met en avant votre valeur ajoutée et votre positionnement.

Vous pouvez évidemment être présent sur plusieurs plateformes pour trouver des clients, décrocher de nouvelles missions et accroître votre visibilité.

Stratégie de contenu

La stratégie de contenus pour trouver des clients

La stratégie de contenu est une stratégie marketing visant à diffuser du contenu — articles, vidéos, podcast et autres — à haute valeur ajoutée pour votre persona. Vous vous positionnez comme expert dans votre domaine. Retenez un chiffre : 37 % des dirigeants ont acheté un produit ou service suite à la découverte d’un contenu publié sur les réseaux sociaux (source BDM 2020). Vous pouvez acquérir plus d’un client sur trois grâce à votre stratégie de contenu !

Publier du contenu est donc une stratégie gagnante pour toucher de nouveaux clients. C’est aussi un axe de différenciation pour raconter l’histoire et les valeurs de votre marque personnelle. Mais communiquer sur tous les sujets, sur tous les réseaux desserviront votre réputation et nuiront à votre stratégie de conquête client.

Alors, comment faire ?

1. Construire sa ligne éditoriale

Comme toute mission, vous commencez par définir les objectifs de votre stratégie de contenu. Ces objectifs peuvent évoluer.

Voulez-vous transmettre des informations, diffuser du contenu pédagogique à votre client idéal ? Souhaitez-vous renforcer la confiance envers votre service ? Désirez-vous générer de nouveaux prospects ? 

Vos objectifs déterminés, vous avancerez plus sereinement et plus méthodiquement.

La deuxième étape consiste à revenir à son persona en se demandant quels sont les sujets qui l’intéressent, quelles sont les problématiques rencontrées… Il est indispensable de se mettre à la place du public visé..

Vous pourrez ensuite choisir la tonalité de votre contenu, le ton juste qui parlera et captivera vos futurs clients. L’harmonie avec votre personnalité et le ton adéquat vous permettront de gagner la confiance de vos lecteurs et de vous singulariser parmi tous les autres freelances et consultants de votre domaine.

Les thèmes de vos contenus doivent offrir des solutions répondant aux problématiques de votre persona. Vous voulez asseoir votre réputation et votre crédibilité. Choisissez donc des sujets en lien avec votre domaine d’activité et qui intéressent vos clients. Le meilleur moyen reste de donner des conseils réalisables avec des exemples concrets.

Si vous souhaitez par exemple capter l’attention des acteurs du bien-être, vous ciblez vos communications autour des médecines naturelles et pourquoi pas des nouvelles tendances du bien-être.

N’hésitez pas à utiliser les moteurs de recherche comme Google pour étudier les mots clés recherchés dans les secteurs de vos clients.

Vous avez construit la première étape de votre ligne éditoriale. Bravo ! 

Il s’agit désormais de s’attaquer aux types de contenus et au canal de diffusion.

2. Définir son type de contenu et son canal de diffusion

Les contenus peuvent prendre diverses formes : article, vidéo, tutoriel, infographie, podcast, témoignage client, photo, newsletter… Dans un premier temps, concentrez-vous sur un ou deux formats. Si l’on reprend l’exemple du consultant en communication pour les acteurs du bien-être, il peut commencer par publier des infographies sur les différentes façons de se soigner au naturel. Ce consultant reste dans le domaine de sa clientèle et apporte son expertise avec des données chiffrées.

L’enjeu est de transmettre vos messages de manière pertinente, répondre à vos objectifs et faire adhérer vos clients potentiels.

La suite logique consiste à savoir où vous allez diffuser vos contenus. Les choix sont multiples : Instagram, votre site, YouTube, la plateforme blog Medium, une page Facebook…

Vous choisirez la plateforme où vos clients vont s’instruire et se divertir. L’objectif ici aussi est de toucher de manière efficace votre audience. Mais comme pour le contenu, ne vous lancez pas sur tous les canaux en même temps au risque de vous épuiser et de brouiller votre cohérence.

3. Réaliser votre calendrier éditorial

Pour la planification des publications de vos contenus et votre propre organisation, le calendrier éditorial est l’outil idéal. Afin de mieux anticiper, vous pouvez construire ce planning sur un fichier Excel, un calendrier Google ou sur Trello par exemple. Il vous donnera une vue d’ensemble sur vos prochaines semaines et vous permettra de vous organiser facilement.

Adoptez la régularité pour que vos futurs clients puissent vous retrouver et pour créer chez eux une habitude.

Pour votre organisation personnelle, il est préférable d’avoir terminé la semaine précédant la diffusion, la conception et la rédaction de vos contenus.

Pour trouver des clients quand on est freelance, adopter une stratégie de contenu est une stratégie gagnante. Mais publier sur le web peut vite devenir chronophage. N’oubliez pas que votre but ultime est de gagner en expertise pour que vos futurs clients fassent appel à vous et vous confient des missions intéressantes.

Conclusion

Soyez tenaces dans vos stratégies de développement de clientèle et gardez vos objectifs de conquête client en mémoire. En pratiquant et combinant la prospection, les plateformes pour freelances et la rédaction de contenus, nul doute que vous obtiendrez facilement des clients pour votre business.

 

Une dernière façon de trouver des clients reste de fidéliser vos propres clients. Le coût d’acquisition client est toujours plus élevé que le coût de fidélisation. Offrez-leur du travail de qualité, obtenez leur confiance en développant aussi votre relationnel, faites-leur vivre des expériences clients uniques. Cela vous économisera du temps, de l’énergie et vous apportera autant de chiffre d’affaires et de satisfaction personnelle.

Amélie ZANIN
Amélie ZANIN

Rédaction web & Copywriter

Amélie est actuellement sur le point de se lancer en tant que rédactrice web et copywriter. Elle a proposé de rédiger cet article invité et j’ai adoré son travail. Si vous avez également apprécié cet article, vous pouvez lui laisser un commentaire sur son profil LinkedIn : Amélie ZANIN

Laisser un commentaire