Syndrome de l’imposteur : comment y faire face ?

Syndrome de l’imposteur : comment y faire face ?

Vous avez du mal à avoir confiance en vous en tant qu’indépendant ? Vous avez l’impression que tout ce que vous faites est dû à la chance ? Vous souffrez certainement du syndrome de l’imposteur ! Découvrons-en plus au sein de cet article !

Qu’est-ce que le syndrome de l’imposteur ?

Le syndrome de l’imposteur que l’on connaît aussi sous le nom de « syndrome de l’autodidacte » touche beaucoup d’indépendant dans leurs débuts. Il peut prendre une forme maladive chez ceux qui en souffrent. En effet, cette dernière peut vraiment douter de tout ce qu’elle fait, ce qui peut vite empoisonner son quotidien.

De manière générale, une personne qui souffre du syndrome de l’imposteur va toujours remettre le mérite lié à ses réussites sur un phénomène (la chance, un travail acharné…). C’est une situation assez dure à vivre surtout lorsque vous exercez une activité indépendante. 

Une personne qui souffre du syndrome de l’imposteur vivra dans un doute permanent. Elle pourra même aller jusqu’à croire qu’elle dupe ses clients à cause du manque de confiance en elle et de légitimité. 

Une grande partie de la population qui a déjà ressenti le syndrome de l’imposteur : en effet, nous pouvons compter entre 62 % et 70 % des Français qui ont déjà ressenti ce mal-être. De plus, cela peut aussi bien toucher les hommes que les femmes. Il n’y a donc aucune distinction de genre.

syndrome de l'imposteur freelance

8 signes qui montrent que vous souffrez du syndrome de l’imposteur 

Vous souhaitez savoir si vous souffrez du syndrome de l’imposteur ? Il est parfaitement possible de faire un test directement sur Internet. Néanmoins, voici quelques signes qui prouvent que c’est quelque chose que vous avez en vous :

Vous avez peur d’être démasquée : en effet, lorsqu’une personne souffre de ce syndrome, elle a toujours peur que l’on se rende compte qu’elle n’est pas à la hauteur. C’est comme si vous étiez le vilain petit canard et que vous avez peur qu’une personne découvre votre « vrai » visage. Vous avez donc l’impression d’être illégitime, et notamment dans votre activité d’indépendant.

Vous vous mettez trop de pression : lorsque vous pensez ne pas être à la hauteur, vous vous mettez la pression, même si la tâche en question est complètement insignifiante. Vous avez forcément peur de la rater, donc vous mettez tout en œuvre pour y arriver. D’ailleurs, cela est valable aussi bien pour votre vie professionnelle que votre vie personnelle. Si vous avez tendance à vous plier en quatre pour votre clientèle en tant qu’indépendant, c’est que vous avez certainement syndrome de l’imposteur.

Vous avez tendance à vous dénigrer : lorsqu’une personne est victime du syndrome de l’imposteur, il est parfaitement possible de prendre en compte que cette dernière se dénigre elle-même. Vous êtes alors votre pire ennemie puisque vous aurez tendance à croire que rien de ce que vous faites n’est bien. D’ailleurs, vous dites souvent que vous avez eu de la chance. En tant qu’indépendant, vous pouvez affirmer que votre concurrent fait quelque de mieux que vous, par exemple.

Vous n’avez pas confiance en vous : après tout, une personne qui sait ce qu’elle vaut ne va jamais douter de ses compétences. Vous, c’est tout l’inverse. En effet, vous avez tendance à croire que vous ne faites pas un travail extraordinaire contrairement à ce que vos proches pourraient penser.

Vous croyez que tout le monde pourrait faire le même travail que vous : ce n’est pas parce que vous avez l’impression que ce que vous faites est facile, que cela l’est pour tout le monde, bien au contraire. Le travail que vous faites peut vraiment être difficile pour certaines personnes de votre entourage. D’ailleurs, en tant qu’indépendant, vous avez tendance à croire que tout le monde peut faire la même chose.

Vous ne savez pas accepter les compliments : en effet, puisque vous ne vous sentez pas légitime dans ce que vous faites, vous refusez catégoriquement que l’on vous fasse des compliments, ce qui est plutôt dommage.

Vous êtes trop perfectionniste : et cela peut être vu aussi bien comme un défaut que comme une qualité. En effet, vous souhaitez toujours bien faire et vous aimez que votre travail soit parfait. Ainsi, vous avez tendance à passer plusieurs heures sur une tâche, ce qui peut être compliqué à gérer parfois.

Comme vous pouvez le constater, il est possible de trouver de nombreux symptômes qui prouvent que vous souffrez bel et bien de ce syndrome.

syndrome de l'imposteur confiance en soi

Quelques conseils pour reprendre confiance en vous

Vous avez envie de sortir de ce cercle vicieux et vivre pleinement de votre activité d’indépendant sans vous poser de questions ?

Voici quelques conseils qui pourront facilement vous aider à y voir plus clair. Il est recommandé de :

Reconnaître que vous souffrez de ce syndrome. En effet, cela pourrait réellement vous libérer d’un poids. Vous pourrez également remarquer que vous n’êtes pas le seul à souffrir de ce syndrome, ce qui peut être vraiment rassurant.

Faire une distinction entre les faits et vos sentiments : si vous apprenez à identifier les preuves de vos réussites, vous aurez certainement moins de pensées négatives et gagnerez en confiance en vous.

Créer une nouvelle réponse face à l’échec et aux erreurs : vous avez le droit de vous tromper. Les erreurs permettent d’apprendre, tirez-en des leçons et cela n’arrivera plus.

Ne pas chercher la perfection à tout prix : ce n’est pas parce que n’excellez pas dans un domaine que vous allez forcément échouer. Rappelez-vous que vous n’avez pas besoin d’être excellent au quotidien.

Comme vous pouvez le constater, le syndrome de l’imposteur peut vraiment empêcher une personne à se sentir légitime.  En effet, cette dernière manque de confiance en elle et a toujours besoin d’être excellente. Elle n’est jamais pleinement satisfaite de son travail. Mais, heureusement, il est possible de se sortir de cet état.

Laisser un commentaire